Des ponts participent à l’expansion

John Deere

Des ponts participent à l’expansion

Réaliser des débits de manutention élevés avec un maximum de flexibilité : c’est avec cet objectif que John Deere a conçu son site de production et de stockage de Domodedovo en Russie. L’usine qui se trouve aux portes de Moscou a été construite pour pouvoir fabriquer une vaste gamme de produits. Ce faisant, John Deere a la possibilité de varier le schéma de disposition des installations dans l’usine, ce qui permettrait également de tenir compte des objectifs que s'est fixés l'entreprise à long terme. Les systèmes de ponts Demag qui ont été installés dans des îlots de fabrication et assistent le personnel dans tous les travaux de montage, y contribuent pour beaucoup.

  • 2 chaînes de montage pour tracteurs et machines de récolte
  • Concept de flux de matières avec 18 ossatures métalliques isolées
  • 35 ponts suspendus et potences pivotantes sur colonne KBK

Projet

Proximité direct par rapport au client

Sur une surface de 20 000 m², John Deere monte des grands tracteurs, moissonneuses-batteuses, chargeuses-pelleteuses, chargeurs sur roues, abatteuses et porteurs. C’est à proximité directe de Domodedovo, le plus grand aéroport russe qu’a été érigée, outre l’usine de production, un grand centre de pièces de rechange d’une surface de 27 000 m² contenant environ 140 000 références de pièces de rechange et accessoires. John Deere livre directement ses clients en Russie et sur les marchés environnants.

Flux des matières éprouvé

Le modèle d’installation de l’usine russe a été mis en oeuvre sur la base des installations de production existant aux Etats-Unis. John Deere a ainsi installé deux lignes de fabrication avec des montages cadencés dans le hall.

  • Ligne 1 : montage des grands tracteurs ; des véhicules porteurs traverssent chacun des postes de montage.
  • Ligne 2 : « ligne combinée » qui sert à compléter le montage des machines de récolte

Sur les deux chaînes de montage, des îlots de travail ont été installés ; les tracteurs et machines de récolte sont passent en cadence sur chacun de ces îlots. La technique de levage requise a été exclusivement planifiée avec des ponts suspendus et que complètent des potences pivotantes sur colonne : 35 ponts au total assistent les opérateurs lors du montage des produits John-Deere.

Volume de commande : ponts et construction métallique

Demag Cranes a installé 18 ossatures métalliques isolées de 9,1 x 12 m et d’une hauteur de 8,45 m. Des voies de roulement sur lesquelles se déplacent des ponts suspendus, ont été montées sur ces supports avec un angle de 90° en direction du flux de montage. Les ponts suspendus ont été conçus selon les exigences spécifiques de chacun des postes de montage, du pont suspendu monopoutre EPDE de 1 t avec poutre en profil laminé au pont EKDE avec poutre en caisson capable de soulever des charges de 15 t maximum avec ses palans de 7,5 t actionnés en tandem.

Le concept modulaire des îlots de fabrication permet de déplacer ces derniers indépendamment de la configuration du hall, lorsque les conditions de production changent, ce qui offre un plus en matière de flexibilité. Les modules sont préfabriqués dans les usines américaines de John Deere et transportés par conteneur maritime à l’usine de Domodedovo. A leur arrivée, les composants sont acheminés des quais de chargement vers les chaînes de fabrication et anenés ensuite en cadence vers les postes de montage.

Ligne 1 : montage de tracteurs

Au début de la chaîne de fabrication des tracteurs, les châssis sont posés sur des véhicules de transport de la ligne 1. Les véhicules traversent les autres stations, où sont montés à l’aide des ponts suspendus les modules préfabriqués et mis à disposition tels que arbres d'entraînement, systèmes d’échappement, la cabine ainsi que les passages de roue. Des potences pivotantes KBK équipées de palans à chaîne DC 250 sont installées à trois postes. Elles sont utilisées pour positionner par exemple les résevoirs pour le montage.

Ligne 2 : « ligne combinée »

Sur la deuxième ligne, des ilôts ont été installés avec des ponts suspendus qui peuvent également être commandés à l’aide de boîtes à boutons DST. An acht Montageinseln der „Combined Line“ verfahren je zwei identische Deckenkrane an einer Montagestation arbeiten an dieser Station drei 1-t- EPDE-Krane.

Les ponts suspendus sont équipés de protections anti-collision optiques à deux crans.

Pour des charges de 25 t maxi.

Deux ossatures métalliques supportant des ponts pour capacités de charge totales allant de 17,5 à 25 t, ont été installé pour la manipulation de charges de volume et poids élevés. Les deux stations se situent en amont des chaînes de montage, à proximité des quais de chargement.

Les ponts, au nombre de quatre sur ces postes, ne se différencient pas seulement des autres installations par leurs capacités de charge plus élevées. En raison des volumes importants à lever ici, ils sont radiocommandés et exécutent tous les mouvements de levage et de descente en variation continue de la vitesse grâce à l'utilisation de convertisseurs de fréquence.

Deux ponts suspendus EKDE d’une portée de 7,78 m desservent le poste le plus important de toute l’usine avec une capacité de charge de 25 t. Quatre palans à câble EKDR-Pro 10 de 5 et 7,5 t peuvent être exploités en double tandem en mode synchronisé. Ils sortent en douceur les pièces de grande dimension préassemblées aux Etats-Unis de leurs caisses d'emballage. Sur un îlot de montage voisin, d’autres travaux peuvent être réalisés après le montage final à l’aide d’un pont de 10 t et d’un pont de 7,5 t.

Une production avec des structures globales

Pour John Deere, la présence de Demag Cranes sur le marché international a constitué   – outre la technologie éprouvée en matière de ponts – un facteur majeur pour l'attribution du contrat. De nombreuses installations de référence en service dans les usines nord-américaines et sur des sites de production allemands ont fait penché la balance en faveur de Demag Cranes. Le concept convaincant de planification et de traitement de l’ensemble de la commande a finalement fait le reste et contribué à ce que la société remporte l’appel d’offre. L’étroite interaction entre les différentes unités de production du réseau mondial Demag Cranes qui intégrait également les capacités de fabrication locales chez John Deere pour la construction métallique a également joué un rôle significatif.

Un concept de service après-vente détaillé garantit ici une haute disponibilité des installations de manutention.

Les jalons en vue d’une croissance de la production de John Deere dans le plus grand pays au monde sont ainsi posés.